Business / B2B Assurance local commercial : protégez votre commerce

Assurance local commercial : protégez votre commerce

-

La souscription à un contrat d’assurance local commercial vous permet de couvrir un ensemble de risques et de sinistres qui peuvent endommager votre local ainsi que votre matériel professionnel et marchandises.

Ce type de contrat d’assurance est également appelé une assurance multirisque qui vous protège notamment des risques d’incendie, de dégât des eaux, de vol, de vandalisme, de bris de glace ou d’enseigne, d’explosion, de tempête, de neige, de gel, de catastrophe naturelle, etc.

Assurance local commercial : les sinistres couverts

Telle une assurance habitation, cette assurance n’est pas obligatoire, mais elle le devient lorsqu’un bail précaire ou un bail commercial est signé. En effet, le locataire doit y souscrire pour assurer la couverture des locaux dont il dispose. En réalité, la souscription à une assurance professionnelle d’un locataire est un moyen efficace pour couvrir les éventuels dommages pouvant être subis par le local commercial en question.

Une assurance local commercial couvre principalement le local commercial, le matériel, les équipements, le mobilier, et les marchandises disposés. Néanmoins, certains assureurs ou courtiers d’assurance proposent en plus des garanties ou extensions, incluses ou optionnelles, gratuites ou payantes.

Concrètement, il existe toute une panoplie d’extensions de garanties d’assurance local commercial :

  • Bris de machine,

  • Dommages électriques,

  • Dommages matériel informatique,

  • Prise en charge par l’assureur du déplacement et de la première heure de main d’œuvre,

  • Indemnisation des espèces et titres de paiement,

  • Remboursement en valeur de reconstruction à neuf,

  • Couverture des frais d’experts,

  • Actes de terrorisme,

  • Effraction,

  • Garantie des biens professionnels qui se trouvent au domicile selon les termes du contrat,

  • Intervention 24h/24, 7j/7.

Par ailleurs, certains contrats d’assurance local commercial ajoutent d’autres garanties de base ou en option :

  • Lassurance responsabilité civile (dommages occasionnés à un tiers dans le cadre de l’activité professionnelle),

  • La perte d’exploitation,

  • La perte de valeur du fond d’exploitation suite à la destruction des locaux par un sinistre couvert.

Selon de récentes statistiques, les garanties les plus prisées sont celles relatives aux dommages matériels, actes de vandalisme, pertes d’exploitation et à la garantie vol.

Assurance local commercial : à quel prix ?

Pour effectuer la souscription d’un contrat assurance local commercial, il faut compter au minimum 300 € par an pour une assurance multirisque « basique » pour une auto-entreprise ou une entreprise individuelle. Cependant, ce montant peut changer selon la taille de l’entreprise et le nombre de garanties choisies. De fait, le tarif de souscription sera relatif à la nature de votre activité et à votre chiffre d’affaires, de votre statut (auto-entrepreneur, SA, SARL, etc.), de la taille de votre entreprise, ainsi que du niveau ou degré de risque auquel vous êtes exposé.

En outre, le montant global de votre souscription dépendra également des paramètres du local commercial (surface, localisation, vétusté, valeur à neuf, niveau de sécurisation), ainsi que des capitaux et garanties que vous souhaitez souscrire ou du niveau de couverture que vous prévoyez.

De manière générale, les assureurs de ce type de contrat d’assurance font en sorte que vous bénéficiez de la protection juridique en cas de sinistre engageant votre responsabilité civile, et ce afin que l’assurance puisse prendre en charge les dommages causés aux tiers. Sur ce registre, vous pouvez toujours demander à votre assureur un devis détaillé et explicatif du montant global de votre contrat d’assurance multirisque professionnelle.

Sachez que votre responsabilité civile professionnelle est de facto engagée pour tout sinistre qui a lieu dans vos locaux professionnels. Une assurance local commercial ressemble dans certains de ses aspects à un contrat d’assurance habitation ou multirisque habitation car ce dernier couvre aussi les dommages aux biens ou dommages subis dans votre habitation.

Avant de recevoir votre attestation d’assurance et vous éviter de mauvaises surprises, n’oubliez surtout pas de lire attentivement votre contrat, surtout les conditions d’exclusions.

Articles similaires :

Les dernières nouvelles ...

Ce que vous devez savoir avant la création d’un site internet à Nice

Pour développer la présence digitale de son entreprise quel que soit son secteur d'activité, il faut créer un site...

Hébergement web Toulouse : l’importance d’une solution fiable

L'Hébergement Web est essentiel lors de la création de site internet. Il permet de disposer d’un serveur dédié pour...

Comment faire entrer un nouvel actionnaire dans son entreprise ?

Un nouvel actionnaire peut apporter beaucoup d'avantages à votre entreprise. Il aura le même intérêt que vous...

Quelles sont les étapes de la création d’une entreprise ?

La création d'une entreprise est une entreprise de grande envergure, et les étapes à suivre peuvent varier...

Quel appareil photo pour débuter ?

Vous êtes un passionné de photos et vous ne voulez plus prendre des photos avec votre smartphone. Pour les...

5 étapes pour choisir une agence de référencement à Toulouse

Votre site internet ne génère pas assez de trafic qualifié et vous n'arrivez pas à attirer de nouveaux clients....

Vous aimeriez aussi : RELATED
Recommended to you