TendanceZone d'activité : règlementation et objectifs

Zone d’activité : règlementation et objectifs

-

Les zones d’activités peuvent être classées en différents types en fonction de leur taille, de leur orientation ou de leur fonction.

Ce tissu économique aide au développement des entreprises dans les localités. Grâce à des terrains disponibles, l’activité économique peut prendre une plus grande ampleur en permettant à des entreprises artisanales ou industrielles, de s’implanter.

Qu’est-ce qu’une zone d’activité ?

Une zone d’activité est une zone où les acteurs économiques d’un territoire peuvent se regrouper pour former une pépinière. Cela peut présenter un avantage foncier ou écologique grâce aux nouveaux aménagements de territoires plus responsables pour les industries comme pour les entreprises artisanales. L’implantation d’activités sur une zone précise amène le client là où sont concentrées les activités économiques et commerciales, dans le parc d’activités économiques qui a pour but d’accueillir des entreprises variées ou dans le même secteur d’activité (primaire, secondaire, tertiaire).

Il peut s’agir de sites industriels, logistiques ou commerciaux. La notion de zone d’activité fait référence à un espace physique bien délimité, contrairement aux pôles économiques qui englobent des territoires plus vastes. La zone d’activité correspond souvent à la surface minimale nécessaire pour l’implantation rationnelle et efficiente des différents services et activités des entreprises. Elle tient compte notamment des contraintes techniques (accès aux réseaux, superficie disponible), financières (coût du terrain) et organisationnelles (proximité avec les clients ou les fournisseurs) pour les territoires aménagés.

Les plus courantes sont les suivantes :

  • Parc industriel d’entreprise : destiné à un seul occupant et généralement construit sur mesure pour répondre à ses besoins spécifiques. Il représente la forme la plus classique de la zone industrielle (aussi appelée « parc d’activités »).
  • Parc industriel multi-sites : doté de plusieurs bâtiments indépendants pouvant accueillir plusieurs entreprises. Cette zone permet une meilleure flexibilité et une utilisation optimale des espaces.
  • Parc industriel à vocation sectorielle : dédié à un secteur d’activité précis (exemple : parc automobile, aéronautique, activités artisanales, commerciales, etc.). Ces parcs d’activités favorisent l’innovation et la création de clusters professionnels.
  • Zone industrielle et commerciale durable ou éco-responsable, à qualité environnementale : cet aménagement du territoire utilise des équipements respectueux de l’environnement (récupération des eaux pluviales, panneaux photovoltaïques, jardins intérieurs, etc.). La dynamique économique et industrielle veille ainsi à ne pas impacter de manière irréversible, l’environnement et ce qui s’y rattache.

Quels sont les critères d’implantation d’une zone d’activité ?

Les zones d’activités peuvent être définies comme des zones industrielles, des zones d’activités commerciales et économiques sur les territoires. Spécialement désignées et aménagées pour héberger des activités de commerce et d’industrie, elles sont généralement régies par une communauté de communes ou une communauté d’agglomération. De telles zones sont généralement équipées de différents types d’infrastructures nécessaires à l’exercice d’une activité commerciale ou industrielle, ce qui en fait des endroits particulièrement attractifs pour les investisseurs. Ces parcs d’activités économiques n’ont vu le jour que récemment, ils offrent l’opportunité aux entrepreneurs de se lancer dans la création d’activités économiques, dans la création d’une pépinière d’entreprises, d’impulser la vie économique d’un territoire.

Comment l’élimination des déchets est-elle gérée dans une zone d’activité ?

La gestion des déchets est un élément important de la gestion d’une zone d’activité (zone commerciale, zone artisanale, zone industrielle confondues). Elle consiste à gérer les déchets produits par les différentes activités présentes sur le site, de manière à ce qu’ils ne représentent pas une menace pour l’environnement ou la santé des travailleurs. Il existe plusieurs moyens de gérer les déchets produits par une zone d’activité :

  • La première solution consiste à trier les déchets en fonction de leur nature et à les recycler si possible. Les déchets recyclables peuvent être récupérés par des entreprises spécialisées dans le traitement des déchets recyclables. Les autres types de déchets doivent être éliminés selon les procédures adéquates ;
  • La seconde solution consiste à mettre en place un système de compostage permettant de transformer les déchets organiques en compost, qui peut ensuite être utilisé comme engrais naturel pour les espaces-verts ;
  • La troisième solution consiste à brûler les déchets non recyclables ou non compostables afin que leur volume soit réduit et qu’ils puissent ensuite être éliminés plus facilement. Cependant, cette méthode n’est pas recommandée car elle peut polluer l’air si elle n’est pas bien contrôlée, il est formellement interdit de faire brûler des matières plastiques, caoutchouc et autres matériaux nocifs lors de leur combustion ;
  • Enfin, il est également possible d’utiliser des techniques innovantes permettant de valoriser certains types de déchets (par exemple, en les transformant en combustible).

Quels types d’entreprises s’installent dans un parc d’activité ?

Une zone d’activité est un espace dédié à l’accueil d’entreprises industrielles et de commerces. Elle peut être située en périphérie d’une ville ou à proximité immédiate de son centre, en bordure de centre autoroutier ou de rocade par exemple. Les entreprises qui s’y installent sont généralement des petites et moyennes entreprises (PME) dont les activités ont un impact limité sur l’environnement.

Elles peuvent appartenir à différents secteurs d’activité : industriels, tertiaires, artisanaux…Les zones d’activités sont généralement dotées de toutes les commodités nécessaires aux entreprises qui s’y implantent : accès aux transports en commun, parking, espaces verts… Elles bénéficient pour leurs activités de production et de commercialisation, d’un cadre agréable et propice au travail. De plus, la proximité des autres entreprises permet aux salariés de bénéficier d’un large panel de services (restauration, commerce, très haut débit…). Ces zones économiques sont un réel atout pour les professionnels comme pour les territoires qui profitent du dynamisme économique de cette implantation privilégiée. L’intérêt communautaire et la vocation économique du lieu ont tout pour apporter une nouvelle impulsion et de nouveaux services aux entreprises comme aux territoires.

Les zones d’activités industrielles posent-elles des problèmes environnementaux ?

Les zones d’activités industrielles sont des endroits où les entreprises peuvent installer leurs usines et bureaux. Ces zones sont généralement situées à proximité des autoroutes et des voies ferrées, ce qui facilite l’acheminement des marchandises. Les espaces d’activités industrielles présentent cependant certains inconvénients du point de vue de l’environnement. Tout d’abord, la concentration d’usines et de bureaux peut entraîner une pollution atmosphérique importante. En effet, les rejets gazeux des usines peuvent contaminer l’air que nous respirons. De plus, ces zones sont souvent caractérisées par une forte circulation routière, ce qui contribue également à la pollution de l’air.

Ensuite, les déchets produits par les entreprises installées dans les zone d’activités industrielles peuvent polluer les sols et les eaux souterraines. En effet, si ces déchets ne sont pas correctement traités ou éliminés, ils peuvent se déverser dans la nature et contaminée nos ressources en eau potable et polluer les sols notamment. Enfin, il est important de souligner que les zone d’activités industrielles ont souvent un impact visuel négatif sur le paysage environnant. En effet, ces zones sont souvent caractérisées par des bâtiments grisâtres et impersonnels qui ne respectent pas toujours l’esthétique du paysage environnant. La règlementation liée à l’urbanisme et imposée par les communautés de communes n’est pas la même dans la zone d’activités commerciales, industrielles ou d’artisanat. En effet, bien que les nouvelles entreprises optent de plus en plus pour une esthétique plus travaillée, les bâtiments de ces zones commerciales ne mettent pas leur harmonisation au coeur de leurs problématiques.

Quels sont les avantages d’une implantation dans une zone d’activité ?

Il y a plusieurs avantages à implanter son entreprise dans une zone d’activité. En effet, cela permet notamment de bénéficier d’un environnement propice aux échanges et au développement des affaires. Les entreprises implantées dans une zone d’activité peuvent ainsi profiter du savoir-faire et de l’expérience des autres acteurs présents sur place. De plus, elles ont accès à un large réseau de contacts professionnels et peuvent facilement nouer des partenariats commerciaux. En outre, les zones d’activité sont souvent dotées d’infrastructures adaptées aux besoins des entreprises et offrent un cadre de travail agréable et responsable.

Où sont situées les zones d’activités ?

Les zones d’activités sont des espaces dédiés à l’implantation d’entreprises et de commerces. Elles sont généralement situées en périphérie des villes, à proximité des grands axes routiers.Les avantages de ces zones sont nombreux : elles permettent une meilleure organisation du territoire, un accès facile aux entreprises et une plus grande attractivité pour les investisseurs. De plus, la présence de nombreuses entreprises sur un même site permet de favoriser les synergies entre elles.

Qui est propriétaire d’une zone d’activité ?

Dans la majorité des cas, les zones d’activité sont détenues par des collectivités locales ou des organismes publics, tels que les communes et les communautés de communes. Ces dernières peuvent en être propriétaires soit directement, soit indirectement via une société de développement économique locale qu’elles ont créée.

Les parcs d’activité sont généralement situées en périphérie des villes, proches d’un échangeur autoroutier ou d’une station de transports et offrent aux entreprises un cadre propice à leur activité (infrastructures, logistique, main-d’œuvre qualifiée…). Terrains et locaux sont choisi par les services communautaires pour proposer des zones d’implantation adaptées aux besoins de chacun. Attractif et moderne, l’équipement commercial sur la zone d’aménagement est pensé pour que la vie économique locale ne cesse de se développer sans pour autant détruire l’environnement et les écosystèmes qui se cachent sur les terrains d’implantations d’entreprises.

Comment une zone d’activité est-elle aménagée ?

Il y a plusieurs façons de répondre à cette question, mais nous allons donner une explication générale de la manière dont une zone d’activité est aménagée. Tout d’abord, il faut déterminer la nature des activités qui seront pratiquées dans cette zone. Ensuite, on doit s’assurer que tous les bâtiments et les installations nécessaires sont en place. Enfin, il faut penser à l’aménagement du paysage afin de rendre la zone attrayante et accueillante pour les visiteurs.

Les dernières nouvelles ...

Zone d’activité : règlementation et objectifs

Les zones d'activités peuvent être classées en différents types en fonction de leur taille, de leur orientation ou de...

Quels sont les avantages de l’utilisation de Google Gravity ?

L'utilisation de Google Gravity présente plusieurs avantages. Cela permet notamment de mieux comprendre le fonctionnement du moteur de recherche.En...

Comment lire le code de commerce ?

Le code de commerce est un ensemble de lois qui régissent les activités commerciales et établissent les normes que...

Qu’est ce qu’un appel d’offre ?

Un appel d'offres est une demande officielle d'un gouvernement ou d'une organisation du secteur public pour des offres de...

Comment se former sur Microsoft Office 365 ?

Comment se former sur Microsoft Office 365 ? Vous aimeriez exceller dans vos activités tout en étant au top des...

Créer une SCI : l’essentiel à savoir

L'immobilier est le domaine de prédilection de la plupart des investisseurs. En effet, c'est une valeur refuge qui a...

Vous aimeriez aussi : RELATED
Recommended to you